books
INFERTILITA� :

n.f. Litt. StA�rilitA�. L’infertilitA� d’un sol.

Le Petit Larousse 2000

 

Je sais pas pour vous, mais on ne se basera pas sur le dictionnaire, n’est-ce pas !

 

Les principaux mots

INFERTILITA�
Un couple qui ne parvient pas A� avoir un enfant aprA?s un an de rapports sexuels rA�guliers, ce qui n’implique pas forcA�ment l’impossibilitA� de fA�condation dans un temps plus long. WikipA�dia

PROCRA�ATION ASSISTA�E
Ensemble de pratiques cliniques et biologiques oA? la mA�decine intervient plus ou moins directement dans la procrA�ation afin de permettre A� des couples infertiles d’avoir un enfant. WikipA�dia

SPERMOGRAMME
Examen mA�dical au cours duquel on analyse le sperme d’un homme, gA�nA�ralement dans le cadre d’un bilan de stA�rilitA� d’un couple. WikipA�dia

INSA�MINATION ARTIFICIELLE
Technique de reproduction assistA�e consistant A� placer du sperme dans l’utA�rus sans qu’il y ait de rapport sexuel. La��on parle da��IAD (insA�mination artificielle avec don de sperme) lorsque le sperme provient da��une banque du sperme. WikipA�dia

FA�CONDATION INVITRO
Technique de procrA�ation mA�dicalement assistA�e et de transfert d’embryon (fivete). En 2007-2008, 2 % environ des bA�bA�s des pays riches sont issus de la fA�condation in vitro, imaginA�e et mise au point dans les annA�es 1970 et opA�rationnelle A� partir des annA�es 1980.

ESPOIR
L’espoir fait que l’on tient le coup. MA?me si on espA?re en vain, au moins, on espA?re. MA?me si nos espoirs sont trop souvent dA�A�us. L’espoir revient tout le temps, pas toujours immA�diatement, mais il finit par revenir. Notre propre dA�finition.

 

NOS ABRA�VIATIONS

Brybry : embryon
BRO : Bilan de rA�serve ovarienne
DPO : ” Day past ovulation “. Jours aprA?s l’ovulation.
DPA : Date prA�vue d’accouchement
FC : fausse-couche
FIV: FA�condation in vitro
FIVDO : FA�condation in vitro avec donneuse d’ovules
FIVETTE : le nom que l’on se donne en tant que patiente qui suit un traitement de fA�condation in vitro
FIVn ou FIVnat : fA�condation in vitro en cycle naturel, sans stimulation ovarienne avec des hormones
FOFO : Follicules (ce sont des ovules non matures, en formation. On en parle en plein traitements parce que nous avons des A�chographies qui nous montrent l’A�volution des follicules).
Gygy : GynA�cologue
IA : (InsA�mination artificielle) avec sperme du conjoint (C) ou d’un donneur (D).
IACETTES ou IADETTES : filles qui suivent des traitements en insA�mination artificielles
ICSI : Injection intra-cytoplasmique de spermatozoA?de (ou introduction d’un spermatozoA?de directement dans l’ovule) en fA�condation in vitro.
MIV : Maturation in vitro. Des ovocytes immatures sont prA�levA�s des ovaires et amenA�s A� maturitA� en laboratoire pendant une pA�riode de 24 A� 48 heures. Une fois que les ovules sont arrivA�s A� maturitA�, la fA�condation est effectuA�e et les ovules fA�condA�s sont transfA�rA�s dans la��utA�rus comme dans le traitement traditionnel.
PDS : prise de sang
PMA : ProcrA�ation mA�dicalement assistA�e
PO : PrA�lA?vement d’ovules
Rosie : FaA�on gentille d’appeler nos rA?gles…
SOPK : SyndrA?me des ovaires polykystiques (les ovules se transforment en kystes au lieu de se libA�rer pour l’ovulation).
Stim : Stimulation ovarienne
Taux HCG : Taux d’hormone gonadotrophine, hormone de grossesse.
TEC : Transfert d’embryons congelA�s.
TEF : Transfert d’embryons frais.
TESA : Avec une aiguille, aller chercher directement les spermatozoA?des dans les testicules.
Vilaines : Les rA?gles
ZOZOS : SpermatozoA?des

 

DE A A� Z

AmA�norrhA�e
Absence de menstruations

Anovulation
absence totale d’ovulation

AsthA�nozoospermie
MobilitA� insuffisante des spermatozoA?des. Moins de 50 % des spermatozoA?des sont encore mobiles une heure aprA?s l’A�jaculation et moins de 30 % sont mobiles 3 heures aprA?s l’A�jaculation.

Azoospermie
L’azoospermie dA�crit l’absence totale de spermatozoA?de dans l’A�jaculat.

BLASTOCYSTE
Stade du dA�veloppement de l’embryon caractA�risA� par la formation au centre de la morula (groupement de cellules embryonnaires) d’une cavitA� isolA�e du milieu extA�rieur : le blastocoele. Les blastocystes sont composA�s d’une centaine de cellules ; ils ont la forme d’une sphA?re creuse au fond de laquelle se trouve le monticule du “bouton embryonnaire” dont sont dA�rivA�es les cellules souches embryonnaires.

Caryotype
Analyse les chromosomes A� partir d’une prise de sang, toute anomalie chromosomique peut entraA�ner une malformation ou une maladie.

Corps jaune
Structure qui se forme A� partir du follicule ovarien aprA?s la libA�ration d’un A�uf. Le corps jaune sA�crA?te de l’A�strogA?ne et de la progestA�rone, des hormones nA�cessaires au dA�roulement de la grossesse. Si une grossesse se produit, le corps jaune fonctionne pendant 5 A� 6 mois. Si une grossesse ne se produit pas, il cesse de fonctionner.

Cryoconservation
Conservation d’organes ou de tissus A� des tempA�ratures trA?s basses. Les embryons qui ne sont pas utilisA�s dans un cycle de procrA�ation mA�dicalement assistA�e (PMA) peuvent A?tre cryoconservA�s pour un usage futur.

A�jaculat
Nom faisant rA�fA�rence au mA�lange de spermatozoA?des et de sperme expulsA� par le pA�nis au cours de la stimulation sexuelle. Le verbe A�jaculer rA�fA?re A� l’A�mission du sperme.

Embryon
FA�tus aux stades prA�coces de son dA�veloppement, c’est-A�-dire depuis la fA�condation jusqu’A� la 8e semaine d’une grossesse.

EndomA?tre / EndomA�triose
Muqueuse tapissant l’utA�rus. / Affection imputable A� la prA�sence de cellules de la muqueuse utA�rine qui ont migrA� hors de l’utA�rus sur d’autres organes dont elles causent l’inflammation.

FA�condation in vitro
MA�thode de procrA�ation au cours de laquelle les A�ufs rA�sultant de l’emploi de traitements mA�dicamenteux pour la fertilitA� sont extraits du corps d’une femme et fA�condA�s en laboratoire par des spermatozoA?des. Les embryons obtenus sont ensuite transfA�rA�s dans l’utA�rus au moyen d’un cathA�ter.

Follicules
Sacs de l’ovaire remplis de liquide contenant les A�ufs libA�rA�s A� l’ovulation. Tous les mois un A�uf se dA�veloppe dans un ovaire A� l’intA�rieur d’un follicule.

GamA?te
Cellule reproductrice – le spermatozoA?de chez l’homme, l’A�uf chez la femme.

Glaire cervicale
Ce sont les sA�crA�tions vaginales. Pendant un cycle menstruelle, elles changent. Certaines femmes distinguent leur moment d’ovulation A� l’aide de leur glaire.

Grossesse ectopique
Implantation d’un embryon ailleurs que dans l’utA�rus.

HA�mospermie et pyospermie
L’hA�mospermie et la pyospermie traduisent respectivement la dA�tection de sang et de pus dans l’A�jaculat.

Hyperspermie et l’hypospermie
L’hyperspermie et l’hypospermie dA�crivent respectivement un volume d’A�jaculA?t supA�rieur A� 6 ml et infA�rieur A� 2 ml.

Hyperstimulation ovarienne contrA?lA�e
Stimulation des ovaires au moyen de divers mA�dicaments hormonaux dans le but de produire le plus grand nombre de follicules possible et de contrA?ler le moment de l’ovulation.

HystA�rosalpingogramme (HSG)
Intervention radiologique au cours de laquelle un liquide spA�cial est injectA� dans la cavitA� utA�rine par le col de l’utA�rus pour mettre en A�vidence la forme interne de l’utA�rus et le degrA� d’ouverture des trompes de Fallope. Si les trompes sont ouvertes, le liquide se rA�pandra jusqu’aux extrA�mitA�s des trompes; si elles sont bouchA�es, le liquide restera emprisonnA�.

HystA�roscopie
En introduisant un systA?me optique de 3 A� 5 mm de diamA?tre dans la cavitA� utA�rine (en passant par le col de l’utA�rus) il est possible de visualiser les orifices des trompes, les parois de l’utA�rus et la muqueuse qui les tapisse, et de rA�aliser des biopsies.

InsA�mination artificielle (IA) / insA�mination intra-utA�rine (iui)
Injection de spermatozoA?des dans le vagin prA?s du col de l’utA�rus ou directement dans l’utA�rus, A� l’aide d’un cathA�ter plutA?t que par relations sexuelles. Cette technique permet de surmonter des problA?mes de performance sexuelle, d’A�viter les problA?mes d’interaction entre les spermatozoA?des et le mucus cervical, d’optimiser le potentiel du sperme de faible qualitA� michaeltaschesale et d’employer le sperme de donneurs.

Insuffisance ovarienne
IncapacitA� de l’ovaire A� rA�pondre A� la stimulation de la FSH libA�rA�e par l’hypophyse parce qu’il est le siA?ge d’une lA�sion ou d’une malformation, ou encore d’une affection chronique comme certaines maladies auto-immunes. Un taux A�levA� de FSH dans le sang permet d’en poser le diagnostic.

Laparoscopie
Examen de la rA�gion pelvienne au moyen d’un petit tA�lescope appelA� laparoscope.

Menstruation
Perte de la muqueuse utA�rine par des saignements qui (en l’absence de fA�condation) se produit normalement environ 1 fois par mois pour la femme mature.

MORULA
La morula correspond A� un stade du dA�veloppement embryonnaire. Le stade morula caractA�rise un ensemble de cellulesA�composA� de 16, 32 puis 64 unitA�s.

NA�crozoospermie
La nA�crozoospermie dA�crit un A�chantillon contenant une proportion supA�rieure A� 30 % de spermatozoA?des morts (normalement il y en a moins de 30 %).

Oligozoospermie
L’oligozoospermie dA�crit une concentration insuffisante de spermatozoA?des dans l’A�jaculat. On parle d’insuffisance si la concentration est infA�rieure A� 20 millions par ml.

Ovaire
Chacune des 2 glandes sexuelles oA? sont conservA�s les A�ufs. Les ovaires sont A�galement responsables de la production d’hormones comme l’A�strogA?ne et la progestA�rone.

Ovocyte
Oeuf (cellule reproductrice femelle)

OVULE
Un ovule est un gamA?te femelle, dA�veloppA� par la��ovaire. La��ovule est souvent confondu avec la��ovocyte, car le gamA?te femelle est en rA�alitA� un ovocyte jusqua��au moment mA?me de la fA�condation.

Ovulation
Expulsion de l’oeuf (l’ovule) du follicule ovarien.

Phase lutA�ale
Jours du cycle menstruel qui suivent l’ovulation et pendant lesquels le corps jaune produit de la progestA�rone.

PrA�lA?vement d’ovules / Ponction ovarienne
Le prA�lA?vement des ovules est une chirurgie vaginale au cours de laquelle des ovules matures sont prA�levA�s des ovaires.A� Cette procA�dure est pratiquA�e par la��un ou la��une de nos gynA�cologues, lorsque la stimulation ovarienne est jugA�e A� son maximum et que les follicules ovariens sont susceptibles de contenir un plus grand nombre d’ovocytes matures possible. La patiente est placA�e sous sA�dation intraveineuse (mais demeure consciente) et une aiguille, guidA�e par A�chographie endovaginale, est utilisA�e pour la ponction de l’ovaire, en passant A� travers la paroi du vagin. Une fois la��aiguille insA�rA�e, une succion contrA?lA�e est appliquA�e et le liquide folliculaire est aspirA� des follicules de la��ovaire, pouvant contenir un ovule.

ProcrA�ation mA�dicalement assistA�e (PMA)
VariA�tA� d’interventions servant A� produire une conception sans relations sexuelles et faisant appel A� la fA�condation in vitro (FIV) et A� d’autres techniques.

ProgestA�rone
Hormone produite par le corps jaune au cours de la 2e moitiA� du cycle fA�minin. Elle A�paissit la muqueuse utA�rine pour la prA�parer A� accepter l’implantation d’un A�uf fA�condA�.

SpermatozoA?des
Cellule microscopique qui porte l’information gA�nA�tique de l’homme vers l’A�uf de la femme; la cellule reproductrice (gamA?te) mA?le.

Spermogramme
C’est l’A�tude de la composition du sperme. AprA?s trois jours d’abstinence, le recueil du sperme se fait au laboratoire, aprA?s masturbation, dans un rA�cipient stA�rile. Un sperme normal comprend diffA�rentes caractA�ristiques dont : Volume de 3 ml environ ; Nombre de spermatozoA?des supA�rieur A� 20 millions /ml ; MobilitA� des spermatozoA?des supA�rieur A� 50 % ; Formes normales supA�rieures A� 40 % des spermatozoA?des prA�sents.

Syndrome d’hyperstimulation ovarienne
Augmentation subite de volume des ovaires accompagnA�e d’une accumulation de liquide dans la cavitA� abdominale. Ce phA�nomA?ne s’accompagne parfois de douleurs et d’une accumulation de liquide dans les poumons. Ce syndrome est causA� par une stimulation excessive des ovaires par les diffA�rentes hormones qui rA�gulent le dA�veloppement folliculaire.

Syndrome des ovaires polykystiques
Formation de kystes sur les ovaires lorsque le dA�veloppement du follicule cesse en raison d’un dA�sA�quilibre hormonal de l’ovaire.

TA�ratozoospermie
La tA�ratozoospermie dA�crit une proportion trop faible de spermatozoA?des normaux.

Testicules
Chacune des 2 glandes sexuelles masculines qui produisent les spermatozoA?des et l’hormone masculine testostA�rone.

TestostA�rone
Hormone masculine responsable de la formation des caractA?res sexuels secondaires et nA�cessaire au soutien du dA�sir sexuel. La testostA�rone est A�galement nA�cessaire A� la spermatogenA?se (l’A�laboration des spermatozoA?des).

Test post-coA?tal ou test de Huhner
Le test de Huhner consiste A� prA�lever de la glaire cervicale chez une femme en milieu de cycle, une dizaine d’heures aprA?s un rapport sexuel complet non protA�gA�. Il a pour but de vA�rifier d’une part les qualitA�s de la glaire et l’ouverture du col et d’autre part le nombre et la mobilitA� des spermatozoA?des prA�sents dans cette glaire. Ce test peut A?tre complA�tA� par un test croisA� oA? la glaire de la femme est testA�e avec un sperme tA�moin et oA? le sperme du mari est mis en contact avec une glaire connue pour A?tre normale.

Transfert de blastocystes
Transfert d’embryons pratiquA� dans la FIV, aprA?s qu’ils se soient dA�veloppA�s pendant 4 ou 5 jours (jusqu’A� ce qu’ils aient atteint le stade de blastocyste), plutA?t que les 2 ou 3 jours habituels.

Transfert d’embryon
Placement dans l’utA�rus d’un A�uf qui a A�tA� fA�condA� A� l’extA�rieur du corps d’une femme.

Trompes de Fallope
Conduits A� travers lesquels les A�ufs se dA�placent vers l’utA�rus aprA?s leur expulsion du follicule. Les spermatozoA?des rencontrent normalement l’A�uf dans la trompe de Fallope, siA?ge habituel de la fA�condation.

UtA�rus
Organe musculaire creux dans lequel le fA�tus croA�t jusqu’au moment de voir le jour.

VaricocA?les
Veines variqueuses du testicule susceptibles de causer des anomalies des spermatozoA?des.

MA�DICAMENTS

ASA (Asaphene, rivasa)

Ce mA�dicament est un anti-plaquettaire qui A�claircit le sang. C’est de l’aspirine A� FAIBLE DOSE.

Ativan
Ce mA�dicament fait partie de la famille des benzodiazA�pines. Habituellement, on l’utilise pour combattre la nervositA� et l’anxiA�tA� ou pour aider A� dormir. On l’emploie aussi pour d’autres indications. On peut sentir son action en quelques minutes. En fA�condation in vitro, avant la ponction, on nous en donne.

CA�trotide
PrA�vention de l’ovulation prA�maturA�e chez les patientes incluses dans un protocole de stimulation ovarienne contrA?lA�e, suivie de prA�lA?vement d’ovocytes et de techniques de reproduction assistA�e. Dans les A�tudes cliniques, Cetrotide a A�tA� associA� A� la gonadotrophine de femme mA�nopausA�e (HMG). Cependant, l’expA�rience plus rA�duite acquise avec l’hormone folliculo-stimulante (FSH) recombinante suggA?re une efficacitA� A�quivalente.

Climara
Ce mA�dicament contient de l’A�strogA?ne (le 17 I?-A�stradiol) et un progestatif (le lA�vonorgestrel). nike air max 2017 Il appartient A� la classe des mA�dicaments destinA�s A� une A�strogA�nothA�rapie substitutive. Ce mA�dicament s’utilise pour traiter des symptA?mes de la mA�nopause comme les bouffA�es de chaleur, la sudation et les frissons. Quand un timbre transdermique contenant l’association 17 I?-A�stradiol – lA�vonorgestrel est appliquA� sur votre peau, il libA?re des hormones qui la traversent et passent dans votre circulation sanguine.

Clomid (OU SEROPHENE)
Le clomid est un mA�dicament prescrit aux femmes qui prA�sentent des anomalies liA�es A� l’ovulation. On l’emploie aussi pour d’autres indications. Il produit son plein effet aprA?s quelques jours.

Coenzyme Q10
La coenzyme Q10, A�galement connue sous le nom de CoQ10 ou ubiquinone, est une substance similaire A� une vitamine, qui est vitale pour le bon fonctionnement du corps humain.

DA�capeptyl
Dans le cadre de l’infertilitA�, ce mA�dicament est utilisA� pour traiter la femme atteinte d’endomA�triose, c’est aussi un inducteur d’ovulation avant une fA�condation in vitro. DecapeptylA� se prend par injections, en traitement complA�mentaire, en association avec les gonadotrophines.

DA�pA?t Lupron
Le leuprolide est un mA�dicament qui a A�tA� conA�u pour simuler les actions de la gonadolibA�rine (gn-RH ou hormone de libA�ration de la lutA�inostimuline ou LH-RH), hormone libA�rA�e par l’hypothalamus dans le cerveau. L’hypothalamus se sert de la gn-RH pour envoyer des messages A� l’hypophyse dans le cerveau. Cette petite glande les transmet ensuite aux ovaires des femmes et aux testicules des hommes. C’est ainsi que ces organes sont avisA�s de produire les hormones sexuelles A�strogA?ne (pour les femmes) et testostA�rone (pour les hommes). Normalement, la gn-RH provient de l’hypothalamus sur un rythme pulsatile et entraA�ne la production d’A�strogA?ne ou de testostA�rone. Si la gn-RH provenait de l’hypothalamus d’une faA�on continue (plutA?t que par A� pulsations A�), l’effet contraire se produirait, et la production d’hormones serait A� coupA�e A�. C’est ce que le leuprolide accomplit. Pour les hommes et les garA�ons, le leuprolide sert A� rA�duire la quantitA� de testostA�rone produite par l’organisme. Le leuprolide s’utilise pour soigner un cancer de la prostate car les cellules cancA�reuses ont besoin de testostA�rone pour croA�tre et se reproduire. Pour les femmes et les filles, le leuprolide sert A� rA�duire la quantitA� d’A�strogA?nes produite par l’organisme. Il s’utilise pour soigner une endomA�triose, car une rA�duction du taux d’A�strogA?nes aide A� soulager les symptA?mes de cette affection.

DHEA
La dA�hydroA�piandrostA�rone (DHA ou DHEA) ou prastA�rone, est un androgA?ne qui est rA�putA� pour ses effets antivieillissement (d’oA? son autre nom d’A� hormone de jouvence A�).

Econazole
Ce mA�dicament est un antifongique (ou antimycosique) qui traite selon la forme des infections dues A� des champignons microscopiques (mycoses), situA�es au niveau : – de la peau, des ongles et des muqueuses ; – vaginal ou vulvaire.

Endometrin
La progestA�rone prA�sentA�e en gel vaginal et en comprimA�s vaginaux appartient A� la classe des mA�dicaments appelA�s progestatifs. Ces mA�dicaments s’utilisent dans le cadre de la fA�condation in vitro (FIV). Ils aident A� prA�parer la paroi de l’utA�rus A� l’implantation (la pA�nA�tration dans la muqueuse de l’utA�rus) d’un A�uf fA�condA� et A� maintenir une grossesse aprA?s l’implantation de l’A�uf. Ce mA�dicament est disponible sous divers noms de marque ou sous diffA�rentes prA�sentations, ou les deux. (Progesterone)

Estrace
Ce mA�dicament contient des oestrogA?nes (hormones). Habituellement, on l’utilise pour attA�nuer les bouffA�es de chaleur de la mA�nopause ou comme supplA�ment d’hormones fA�minines. On l’emploie aussi pour la prA�vention de l’ostA�oporose, ainsi que pour d’autres indications.

Femara
Le lA�trozole, (nom de marque est Femara) est avant tout un mA�dicament utilisA� par les patients atteints de cancer du sein. Comme traitement en fertilitA�, Femara agit en supprimant la production da��A?estrogA?nes. Ainsi, en crA�ant la��effet de produire plus da��hormones qui travaillent uniquement pour la stimulation ovarienne. Ces hormones LH et FSH nommA�ment aider dans les processus da��induction de la��ovulation et superovulation.

Fragmin
La daltA�parine est un type d’hA�parine de faible poids molA�culaire qui appartient A� une classe de mA�dicaments appelA�s anticoagulants ou agents antithrombotiques. Ces mA�dicaments aident A� prA�venir la formation ou la croissance de caillots de sang, mais ne permettent pas de dissoudre les caillots de sang existants.

Gonal-F
(follitropine alpha) La follitropine alpha appartient A� la classe des mA�dicaments appelA�s gonadotrophines. Il s’agit d’une version synthA�tique de l’hormone folliculostimulante (HFS) humaine sA�crA�tA�e naturellement par l’hypophyse, elle aide le dA�veloppement des A�ufs dans les ovaires. La follitropine alpha est utilisA�e comme fA�condostimulant par les femmes dont les problA?mes d’ovulation les ont empA?chA�es de concevoir. La follitropine alpha agit en stimulant la croissance des A�ufs dans les ovaires. La follitropine alpha est aussi employA�e par les femmes qui ont recours A� la procrA�ation mA�dicalement assistA�e (par ex. la fA�condation in vitro) dans des cliniques de fertilitA�. Elle est habituellement donnA�e en association avec un mA�dicament appelA� gonadotrophine chorionique humaine, ou hCG, qui provoque l’ovulation en imitant l’action d’une hormone naturelle appelA�e lutA�inostimuline (LH). En rA�sumA�, c’est un mA�dicament qui se donne par injection intra-musculaire pendant une dizaine de jours afin de stimuler la croissance ovarienne avant la ponction des ovules pour une fA�condation in vitro. Elle peut A�galement A?tre utilisA�e en insA�mination artificielle.

HCG
La gonadotrophine chorionique humaine (HCG) (A� ne pas confondre avec la��hormone de croissance humaine HGH) est une hormone glycoprotA�ine qui imite la��hormone lutA�inisante (LH), produite au cours de la grossesse par le dA�veloppement de la��embryon dA?s la conception, et plus tard par une partie du placenta. Son rA?le est da��empA?cher la dA�sintA�gration du corps jaune de la��ovaire et de maintenir la production de progestA�rone, critique pour la grossesse chez les femmes. Elle favorise le dA�veloppement normal da��un A�uf dans la��ovaire da��une femme, et stimule la libA�ration de la��A�uf pendant la��ovulation. La�� HCG est utilisA�e pour provoquer la��ovulation et pour traiter la��infertilitA� chez les femmes.

Indocid
Elles procA?dent de l’activitA� anti-inflammatoire de l’indomA�tacine, de l’importance des manifestations d’intolA�rance auxquelles le mA�dicament donne lieu et de sa place dans l’A�ventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.

Inositol
ConsidA�rA� comme une vitamine du fait de son caractA?re indispensable A� la vie, la��inositol est un nutriment intervenant dans la production cellulaire da��A�nergie, dans le mA�tabolisme des lipides et dans le processus de dA�sintoxication, entre autres.

Luveris
Luveris, en association avec une prA�paration A� base d’hormone folliculo-stimulante (FSH), est recommandA� pour stimuler le dA�veloppement folliculaire chez les femmes qui prA�sentent un dA�ficit sA�vA?re en hormone lutA�inisante (LH) et en FSH.

Medrol
C’est un anti-douleur prescrit chez certaines femmes avant un transfert d’embryon congelA�.

Menopur
Les mA�notropines constituent un mA�lange d’hormones sA�crA�tA�es naturellement, notamment la folliculostimuline (HFS) et la lutA�inostimuline (LH). Les mA�notrophines sont utilisA�es par les femmes atteintes par certains problA?mes d’infertilitA�, mais qui dA�sirent concevoir. Les mA�notropines agissent en stimulant les ovaires pour qu’ils produisent des A�ufs. Les mA�notrophines sont habituellement donnA�es en association avec la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Cette hormone est A�galement prA�sente dans ce mA�dicament. L’action de cette hormone est semblable A� celle de la LH et aide A� assurer la survenue de l’ovulation au moment prA�vu.

Metformine
La Metformine est souvent utilisA� pour traiter les problA?mes avec une infertilitA� ayant A�tA� causA�e par le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ; le taux de rA�ussite est mA?me supA�rieur pour les femmes qui sont en surpoids. La Metformine rA�duit le dA�sA�quilibre hormonal chez des patientes qui sont en surpoids et aident A� restaurer la��ovulation en cas da��absence en amA�liorant la qualitA� des ovules. La Metformine augmente la circulation sanguine vers la muqueuse utA�rine (endomA?tre) ce qui augmente la probabilitA� da��une bonne nidation. En outre, la Metformine augmente la��efficacitA� du Clomid en dA�clenchant la��ovulation chez les femmes atteintes de SOPK (syndrome des ovaires polykystiques).

Opalgine
Traitement de la symptomatologie douloureuse liA�e A� l’inflammation vaginale dans les vaginites aiguA�s.

Orgalutran
PrA�vention des pics prA�maturA�s d’hormone lutA�inisante (LH) chez les femmes en cours d’hyperstimulation ovarienne contrA?lA�e (HOC) dans le cadre des techniques d’assistance mA�dicale A� la procrA�ation (AMP).

Ovidrel (Ovitrelle)
Ovidrel contient la��hCG (hormone gonadotrophine chorionique), une hormone habituellement produite par le placenta. Elle permet de contrA?ler le dA�clenchement de la��ovulation.

Preg-vit
PregVitA� est une combinaison de vitamines et minA�raux et elle appartient au groupe de mA�dicaments appelA�s supplA�ments de vitamines et minA�raux pour les pA�riodes prA�natale et post-partum. Son utilisation est tout particuliA?rement conA�ue pour les femmes qui comptent devenir enceintes, celles qui le sont et celles qui ont rA�cemment accouchA�, car elle contient des quantitA�s prA�cises des divers nutriments nA�cessaires pour rA�pondre aux besoins nutritionnels des femmes pendant et immA�diatement aprA?s la grossesse. Ce supplA�ment de multivitamines et minA�raux ne remplace pas un apport alimentaire sain et A�quilibrA� pendant la grossesse.

ProgestA�rone (ou Crinone)
Ce mA�dicament est une hormone. Habituellement, on l’utilise comme supplA�ment d’hormones progestatives. On l’emploie aussi pour l’endomA�triose, ainsi que pour d’autres indications.

Prometrium
Ce mA�dicament est une hormone. Habituellement, on l’utilise comme supplA�ment d’hormones progestatives.

Provames
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptA?mes de dA�ficit en estrogA?nes chez les femmes mA�nopausA�es. UtilisA� dans les traitements de procrA�ation assistA�e.

Puregon
Chez la femme : Puregon est indiquA� pour le traitement de l’infertilitA� fA�minine dans les situations cliniques suivantes : . Anovulation (y compris la dystrophie ovarienne polykystique – SOPK) chez les femmes ne rA�pondant pas au traitement par le citrate de clomifA?ne. . Hyperstimulation ovarienne contrA?lA�e pour induire le dA�veloppement de follicules maillot de foot multiples dans le cadre des programmes de procrA�ation golden goose outlet online mA�dicalement assistA�e [par exemple, fA�condation in vitro avec transfert d’embryon (FIVETE), transfert de gamA?tes dans les trompes (GIFT), injection intracytoplasmique de spermatozoA?de (ICSI)]. – Chez l’homme : DA�ficience de la spermatogenA?se due A� un hypogonadisme hypogonadotrope.

Repronex
Les mA�notropines constituent un mA�lange d’hormones sA�crA�tA�es naturellement, notamment la folliculostimuline (HFS) et la lutA�inostimuline (LH). Les mA�notropines s’utilisent pour soigner certains types de stA�rilitA� fA�minine. Les mA�notropines agissent en stimulant les ovaires pour qu’ils produisent des A�ufs. Les mA�notropines sont habituellement donnA�es en association avec l’hormone chorionique gonadotrophique humaine (hCG), qui exerce une action semblable A� celle de la LH et aide A� stimuler l’ovulation pour qu’elle se produise au moment prA�vu.

Suprefact
PrA�paration A� l’induction de l’ovulation pour la fA�condation in vitro. C’est un mA�dicament qui est utilisA� dans le traitement du cancer de la prostate et comme traitement pour l’endomA�triose chez la femme.

Synarel
UtilisA� pour traiter l’endomA�triose A� localisation gA�nitale et extragA�nitale (du stade I au stade IV). ProcrA�ation assistA�e : DA�sensibilisation hypophysaire au cours de l’induction de l’ovulation en vue d’une fA�condation in vitro suivie d’un transfert d’embryons

TamoxifA?ne
Le tamoxifA?ne est un modulateur sA�lectif des rA�cepteurs des A�strogA?nes utilisA� sous forme orale dans le cancer du sein. Il est pour l’instant le traitement le plus vendu dans le cadre du traitement de ce cancer. Il est utilisA� dans le traitement de cancers du sein en phase prA�coce ou avancA� chez les femmes prA�- et post-mA�nopausA�es. Le tamoxifA?ne est utilisA� pour traiter l’infertilitA� chez les femmes souffrant de troubles anovulatoires.

Utrogestan (ou Estima)
Utrogestan contient comme principe actif de la progestA�rone, une hormone sexuelle fA�minine qui appartient A� la classe des progestatifs. La progestA�rone est secrA�tA�e par les ovaires. Elle joue un rA?le essentiel dans la rA�gulation du cycle menstruel et le dA�roulement normal de la grossesse. La progestA�rone contenue dans les capsules da��Utrogestan est de structure identique A� la forme physiologique (naturelle) secrA�tA�e chez la femme au cours du cycle ovarien. Sa prA�sentation particuliA?re, appelA�e micronisA�e, lui confA?re une durA�e da��action prolongA�e. Sur prescription du mA�decin, Utrogestan est utilisA� chez la femme en complA�ment da��un traitement par un autre type da��hormone sexuelle fA�minine, appelA�e oestrogA?ne, ainsi que dans des situations prA�cises de dA�ficience en progestA�rone. En fonction du traitement, les capsules da��Utrogestan sont administrA�es par voie orale ou vaginale.

Vibramycin (ou Doxycycline)
Ce mA�dicament contient un antibiotique de la famille des tA�tracyclines. Habituellement, on l’utilise pour combattre les infections. Il produit son plein effet aprA?s quelques jours.

VIVELLEDOT
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptA?mes de dA�ficit en estrogA?nes chez les femmes mA�nopausA�es. UtilisA� dans les traitements de procrA�ation assistA�e.

 Mike Hughes Authentic Jersey New York Giants Womens Jersey Deonte Thompson Authentic Jersey Niklas Hjalmarsson Authentic Jersey

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *