Concernant le terme « Montée de lait ». Des mamans se sont senties offusquées de ce terme parce que l’allaitement c’est quelque chose de beau. J’en ai parlé à des mamans autour de moi et elles trouvent le terme tout indiqué parce que « Quand on a une montée de lait, sans égards à la beauté de l’allaitement, tout ce qu’on veut c’est que ça sorte! »

Ce matin, comme beaucoup de monde, j’ai vu passer ce vidéo de montée de lait de Geneviève Brouillette à l’émission Format Familial animé par Sébastien Diaz et Bianca Gervais à Télé-Québec. Je n’ai pas pu l’écouter tout de suite, je n’ai pas d’haut-parleur à mon travail. Mais je l’ai partagé tout de suite sur toutes les plate-formes. Je suis sûre que c’est bon. Qui de mieux qu’une infertile pour s’exprimer sur le sujet !

Donc ce midi, je vais dîner à la maison et j’écoute ledit vidéo.

Geneviève est une femme dans la quarantaine qui a eu des difficultés à concevoir et son conjoint et elle ont subi des traitements de fertilité avant de devoir faire le deuil d’avoir un enfant.
Beaucoup de gens ont effectivement des lunettes roses au sujet de la maternité. Les commentaires qu’on nous sert lorsqu’on parle de nos difficultés à concevoir le prouvent.
« C’est facile tomber enceinte, tu fais l’amour pis t’attends ». Ouais bien des fois, t’attends longtemps.

Les gens ont des lunettes roses et les utilisent pour donner des commentaires et conseils qu’ils croient réellement utiles (on nous vous pense pas tous méchants volontairement !). Parce que tout le monde veut dont que tout le monde soit tout le temps positif. Avouez que lorsque vous posez la question « Ça va », vous n’espérez pas la réponse négative. Parce que tsé « ça va bien aller » et « tu vas voir, tout va s’arranger ».

On a perdu nos lunettes roses, notre belle naïveté. À nous-mêmes, on se disait de belles phrases au début de nos essais, croyant que le mois suivant serait le bon. Et puis, non, il ne l’était pas et ces mois se sont multipliés, jusqu’à ne plus les compter. Personnellement, si je les compte, ça donne un chiffre en haut de 100…

Que c’est dont difficile de voir les problèmes des autres, d’y compatir et de s’avouer qu’on y est impuissant, mais que notre présence peut tout de même apaiser ne serait-ce qu’une partie de la douleur ressentie. Vous n’êtes pas obligés de toujours dire quelque chose…

L’histoire de la cousine… de la voisine… de la collègue de travail… on les a toutes entendues. Les voyages dans le sud aussi. On nous a toutes parlé d’adoption. Et du miracle de celle qui tombe enceinte après avoir adopté. On a déjà tout entendu. Il y a des hasards dans la vie, inexplicables. Ces femmes sont tombées enceintes après « X » temps d’essais, pas parce qu’elles ont voyagé, adopté ou « lâché prise ». Elles ne prennent pas de contraception, alors oui c’est possible.

De son côté, Geneviève en est rendu au point de devoir faire le deuil d’avoir un enfant. Malheureusement, son âge joue contre elle. J’ai la chance de peut-être avoir un miracle parce que j’ai encore plusieurs années de possibilités devant moi. Mais, pour les femmes comme elle, le miracle ne se produira plus. Vous imaginez-vous combien cela doit être difficile d’être face à cette réalité et de devoir trouver le moyen de l’accepter ? *

* Marie-Soleil Michon en a également parlé le printemps dernier lors de son passage à Tout le monde en parle. Voici l’article que j’avais écrit là-dessus.  « Inspirée par Marie-Soleil Michon ».

Geneviève a accordé une entrevue à Catherine-Emmanuelle Delisle du blog « Femme sans enfant » en 2013.
http://femmesansenfant.com/entrevue-7-rencontre-avec-genevieve-brouillette-comedienne-2/

Lire aussi son entrevue dans Châtelaine en 2012 :
http://fr.chatelaine.com/societe/entrevues/genevieve-brouillette-en-quatre-temps/

À 38 ans, ça ne devait pas être si compliqué, pensait-elle. Et, au cas où Dame Nature se ferait tirer l’oreille, la science viendrait lui donner un coup de main. Tant de femmes de son âge et même plus vieilles le font et deviennent de nouvelles mamans.

Elle a eu trois inséminations et une fécondation in vitro, et ç’a été assez. «J’étais pu capable. Les piqûres, les hormones, tous les allers-retours à l’hôpital, les déceptions, les séances d’acupuncture, les crises de larmes… J’ai le goût de vomir quand j’y pense. Et tu te rends compte que, si ça marche, toute ta grossesse va être médicalisée. C’est pas comme si la Terre avait besoin d’enfants et que Geneviève Brouillette devait en faire un de plus. Je ne juge pas celle qui décide de se faire féconder in vitro cinq ou six fois, j’ai de l’admiration pour elle, comme j’en ai aujourd’hui pour celle qui ne le fait pas.»

À fleur de peau, essoufflée parce qu’elle a dit cela d’un seul jet, elle s’arrête, les yeux voilés de larmes. De colère aussi. Les sous-entendus («Je le vois bien que des gens pensent que je ne suis pas allée jusqu’au bout parce que je n’en voulais pas vraiment, mais c’est quoi, le bout?»)

«C’est la plus grande déception et le plus grand échec de ma vie. Parce que je n’ai jamais pensé que ça n’arriverait pas. Depuis toujours, j’étais sûre que j’aurais un enfant, ou des enfants.»

Je remercie Geneviève Brouillette. Ça prend du courage de parler aussi ouvertement et publiquement de ce sujet tabou et critiqué.

————————————————————————————-

En complément, mon article « Quoi dire et ne pas dire aux infertiles ».

 

——————————————————————————————————————————

 ACTIONS À ENTREPRENDRE POUR CONSERVER LE PROGRAMME DE PROCRÉATION ASSISTÉE

 

Signez la pétition et partagez-la
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-4989/index.html

 

Devenez membre de l’ACIQ !
Si vous avez que quelques sous à donner pour la cause, devenez membre !
Il ne suffit pas de cliquer « j’aime » sur Facebook… Devenez membre de l’ACIQ ! Ces temps-ci, il n’en coûte que 15$. Ensuite, 25$ par année et il y a possibilité d’un membership de 5 ans. Savez-vous aussi qu’il est possible d’être membre partenaire en guise de soutien à vos amis / familles qui souffrent d’infertilité ?
Remplissez le formulaire sur le lien ci-joint et envoyez votre chèque à l’adresse indiquée.

Sur leur site, onglet « Devenez membre » :
http://aciq.ca/

 

Écrire au Premier Ministre Philippe Couillard,
https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel/index.asp

Écrire au Ministre Barrette à l’adresse suivante : ministre@msss.gouv.qc.ca

 

Affichez vos couleurs sur les médias sociaux avec vos photos de profils ! Et surtout, expliquer pourquoi !
www.vagueespoir.com

 

 

 

 

 

 

Marine

Marine

1 Comment

  1. Kare
    13/04/2016 at 07:31 — Reply

    On te comprend Geneviève et que de larmes ont coulé en regardant ta vidéo, mais que de compassion mon coeur vit aussi… Merci beaucoup de ta montée de lait. 🙂

Leave a Reply

Previous post

La fameuse gratuité

Next post

Crise de nerf contre mes ovaires