Dustin Colquitt Jersey Maurkice Pouncey Womens Jersey

Marine

Marine

3 Comments

  1. B
    18/09/2014 at 13:46 — Reply

    Bonjour,

    merci de partager cette expérience. Ça fait du bien de savoir que des gens partagent ce que l’on vit. Mon chum et moi en sommes à notre première FIV et j’avoue ne pas trop savoir à quoi m’attendre, j’aime bien l’expérience concrète décrite ici.

    Depuis le début de nos consultations, j’avoue avoir eu beaucoup de doutes quant aux médecins que j’ai rencontré et surtout sur parfois le manque de ” médecine personnalisée” ou de “juste prendre le temps de t’annoncer quelque chose de difficile”. Je suis aussi inquiète de la feuille pré-cochée de 9 médicaments à prendre …. Je suis curieuse; quelle était votre ancienne clinique ou les embryons ne survivent pas et que tout le monde semble au courant ?

    Merci

    • 18/09/2014 at 18:53 — Reply

      Merci pour votre message. Le but de ce site, c’est ça. Partagez notre expérience pour aider d’autres couples ou pour sensibiliser les gens qui ne s’y connaissent pas.

      La clinique… je parle de Procréa Québec. C’est sûr que vu mes “échecs” là-bas, j’en parle parfois un peu durement… Je trouve qu’ils sont peu flexibles, qu’ils ne s’adaptent pas toujours aux cas spéciaux, qu’ils ne proposent pas beaucoup de solutions.
      Concernant la congélation des embryons, ils n’utilisent pas la même technique que d’autres clinique. Mais ils ont peut-être changé de méthode, je l’ignore. Ils utilisent (utilisaient) la cryoconservation et d’autres cliniques, c’est la vitrification.
      Ce que je sais c’est que leur statistiques de décongélation d’embryons tournent autour de 70% et que d’autres cliniques atteignent le 90% et plus.
      Aussi, avant, ils congelaient les embryons en paires. Maintenant, j’ai cru comprendre qu’ils ont changé et les congèlent individuellement.

  2. Leroy Tata
    15/09/2017 at 14:47 — Reply

    Bonjour et grand merci de partager votre histoire!!
    J’ai 42 ans. Je veux bcp avoir un petit bb. Tous les jours je me demandais si j’avait vraiment des chances que ça marche. Vous savez après chaque échec on a l’impression de toucher le fond mais on doit se relever et on devenir plus fort. En France, on m’a transferé un embryon à J3, j’ai passé 2 FIV traditionnelles et une FIV ICSI. Tout ça sertait vraiment à rien… La cousine de mon mari habite en Ukraine. Et c’est elle, qui m’a invitée chez elle pour faire une FIV DO. Je sais tout va bien, mais j’ai des doutes. Please, Je veux entendre votre opinion.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous post

Hello world!

Next post

L'attente et le résultat