À la fin novembre, je suis retournée m’asseoir dans ces salles d’attentes… Moi qui ne croyais ne plus y retourner… Dès mon arrivée,  j’ai fait le constat de ce changement majeur! Cette nouvelle réalité infligée aux patients et à leur famille qui les accompagnaient était lourdes de conséquences! Nous ne pouvions plus parler de cet endroit comme une salle d’attente car à mon avis, elle n’en n’avait plus vraiment les caractéristiques!

Cette nouvelle approche imposée depuis novembre dernier avec l’adoption de cette Loi 20 a fait chavirer l’ensemble des rêves et espoirs des couples du Québec. Dans cette bascule plusieurs gens en subissent des conséquences. Nombreuses étaient celles qui comme moi, avec ou sans leur conjoint à leur côté, étaient dans cette grande salle à attendre leur tour enfin venu!  Ma visite en fut d’un tout autre genre… L’accueil que l’on me réservait cette fois était courtois mais impatient. La réceptionniste me fit attendre  une fois de plus avec ses excuses. Ma proximité me permit d’entendre sa conversation téléphonique. « Non madame pour l’instant, je ne sais pas encore ce qui va se passer. Je ne peux pas vous dire comme ça si oui ou non vous pourrez conserver vos prochains essais tel que convenu avec l’ancien programme et si vos embryons congelés pourrons vous être transférer sans frais. Écoutez, vous devriez reprendre un rendez- vous avec votre médecin et revoir tout ça avec lui. »  Avant même que cette dame n’ait pu dire au revoir à son interlocuteur elle déposait le combiné et se tournait vers moi pour poursuivre notre échange. Cette fois elle n’était plus impatiente mais exaspérée!  Je me suis permise un commentaire légèrement sarcastique pour diminuer le malaise qui m’envahissait à cet instant. «  Ouf vous devez être en pleine forme quand vous terminez vos journée au travail ces temps-ci! » J’aperçue un petit sourire plus détendu.  Je pouvais voir que cette personne tentait de faire son travail avec professionnalisme et comme probablement elle l’avait toujours fait mais les circonstances avait changées et on voyait que plus rien ne serait comme avant.  Je cédai ma place à la dame qui me suivait dans la brève file au comptoir de la réception. Je n’étais pas retournée qu’elle lançait une question sur le nouveau programme et « ces maudits changements ». La réceptionniste repartit un autre discours tant bien que de mal  pour faire comprendre à la dame … l’incompréhensible!

J’arrivai à mon siège quand je remarquai qu’autour de moi il n’y avait presque plus personne. Wow une salle d’attente pas d’attente! C’est loin d’être ce que j’avais connu en ces lieux! Sans même avoir eu le temps de me perdre dans cette pensée on appela mon nom! Une fois de plus surprise je me dirigeai vers le bureau de mon médecin! Elle m’attendait avec un air plutôt léger, ce qui m’aida à me détendre un peu. Sans m’en rendre compte la scène désolante et l’ambiance lourde créée des patients mécontents et des employés irrités m’avait troublées.  Mon médecin me fit la rencontre la plus courte que j’ai reçue!  « Dans votre cas, on a déjà pas mal tout essayé et là avec tous les changements et ajustements qui en suivront je pense que je suis en accord avec vous l’adoption est sûrement votre meilleure option. »
À ma sortie de son bureau j’étais sous le choc; une clinique de fertilité à bout de possibilité de traitements de fertilité !

À mon départ, je croisai une dame dans l’ascenseur qui me dit  «  Ouais moi je viens ici sûrement pour la dernière fois! J’ai pu les moyens de poursuivre! Je viens faire sortir mon dossier et payer les frais qui viennent avec et voir si je ne peux pas me faire traiter dans un autre pays; j’ai des contacts »  

Réalité aux lourdes conséquences… ce matin (9 janvier 2016) nous apprenons que de plus, dans ce chavirement sera entrainer plusieurs emplois et donc c’est encore d’autres familles du Québec qui seront touchés!
(Source : http://plus.lapresse.ca/screens/4b5cb7c8-a46e-47e8-b706-431ec4ffcac3|F~IJy0od-3lJ.html)

Isabelle Casgrain
Auteure : À toi que j’attends depuis si longtemps

Isabelle Casgrain

Isabelle Casgrain

Isabelle Casgrain est auteure du livre « À toi que j'attends depuis si longtemps »
http://www.editionsveritasquebec.com/livre.php?no=29

No Comment

Leave a Reply

Previous post

Je suis #1couplesur6 | version homme

Next post

Une réponse comme une autre? #1