Procréation assistée

Salon International de la Procréation Assistée “inviTRA”

Le Salon International de la Procréation Assistée d’inviTRA aura lieu, pour cette 3ème édition, du 8 au 10 mai 2015 à l’Hôtel Barceló Sants à Barcelone (en Espagne).
Lors de ce salon, vous pourrez rencontrer des professionnels de la procréation assistée, mais également participer aux conférences organisées sur des thèmes spécifiques à l’AMP.

L’entrée à ce Salon est gratuite et vous pouvez vous procurer les billets ICI.

Chaque visiteur recevra un exemplaire du magazine inviTRA à l’entrée. Ce magazine contient: un plan du salon, une liste des exposants, un programme de conférences, mais aussi des articles concernant la procréation et des témoignages personnels de patients ou d’associations en matière de fertilité.
foto-revista-inviTRA2015
Nous sommes bien conscients que peu de québécois se rendront à ce Salon, mais nous tenions à en parler. Il s’agit d’un événement unique en son genre !
Peut-être que cela intéressera des françaises, entre autres, qui passent par ici. 😉
Invitra possède également un blog très intéressant. Nous publions régulièrement quelques articles de leur blog sur notre page Facebook.

La procréation assistée en Espagne

En Espagne, la prise en charge des techniques de procréation assistée par la sécurité sociale n’est pas systématique. Elle dépend non pas de l’Etat mais de chaque communauté espagnole.
En général, la sécurité sociale prend en charge 3 inséminations et 3 FIV si une femme a moins de 40 ans, n’a pas d’enfant et si elle a un problème médical. (les femmes seules et lesbiennes ne sont pas incluses).
Cependant, dans les communautés de Navarre et Estrémadure, les lesbiennes et femmes seules peuvent être prises en charge.

Voici un texte que Virginie Sinapin d’Invitra nous a fait parvenir pour expliquer la PMA en Espagne.

Les techniques de procréation médicalement assistée ont permis à des milliers de couples d’accomplir leur rêve : réussir à être parents. On estime qu’un couple sur six en âge de procréer a des problèmes pour obtenir une grossesse naturellement. On considère qu’un couple a des problèmes de fertilité quand il a des relations sexuelles non protégées pendant plus d’un an sans obtenir de grossesse. Quand un couple cherche pendant tout ce temps à avoir une grossesse et ne réussit pas, il est indispensable qu’il se rende dans un centre de procréation assistée. Si l’on sait qu’il y a une altération de la fertilité auparavant ou si la femme a plus de 40 ans, il n’est pas recommandé d’attendre une année entière, le couple doit consulter avant.

Il existe de nombreuses techniques de procréation assistée, chacune d’elles est utilisée pour solutionner un problème précis de fertilité. Dans certains pays, la législation ne permet pas de réaliser toutes les techniques. L’Espagne est l’un des pays avec une loi de procréation assistée des plus complètes et permissives. En plus des trois techniques de base tels que l’insémination artificielle, la fécondation in vitro conventionnelle et l’ICSI (injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde), d’autres techniques complémentaires sont permises comme le Diagnostic Préimplantatoire (DPI) qui permet d’analyser génétiquement l’embryon pour écarter tout type de maladie génétique. Ainsi, une fois les embryons analysés, on réalise uniquement le transfert des embryons sans aucune altération.

Une autre technique parmi les plus demandées en Espagne est le don d’ovules et de sperme. Dans ce pays, le don de gamètes est permis et est complètement anonyme, ce qui signifie qu’il n’y a pas de problème avec les dons et les personnes qui ont recours au don d’ovules et de sperme dans une clinique privée peuvent effectuer immédiatement le traitement, sans liste d’attente.

L’ensemble d’une loi complète sur la procréation médicalement assistée, de la grande quantité de professionnels formés et des années d’expérience a fait que l’Espagne est la destination parfaite pour ce que nous appelons le tourisme procréatif. Plus de 40% des couples qui réalisent des techniques de procréation assistée en dehors de leur pays, choisissent l’Espagne comme destination. Les estimations indiquent qu’entre 30 000 et 35 000 cycles sont effectués en dehors du pays d’origine des patients, ce qui signifie que l’Espagne réalise entre 10 000 et 15 000 cycles à des étrangers.

La législation espagnole permet aussi aux femmes seules de recourir aux techniques ainsi que les couples lesbiens, et c’est pour cela que de nombreuses femmes se rendent dans ce pays lorsqu’elles souhaitent être mères. En Espagne, la technique ROPA, réception d’ovules de la partenaire, est autorisée. Elle consiste en ce qu’un membre du couple apporte les ovules et les embryons formés soient transférés à l’autre femme. Ainsi, les deux interviennent dans la naissance de leur enfant.

De plus en plus de personnes doivent recourir à la procréation médicalement assistée pour créer leur famille, et inviTRA est né de cette nécessité. Il s’agit du salon de la procréation assistée en Espagne. Cette année, sa troisième édition aura lieu du 8 au 10 mai à l’Hôtel Barceló Sants de Barcelone. Lors de cet événement, toutes les techniques de procréation assistée seront présentées, et des solutions seront données pour tous les modèles de famille. Pour les couples hétérosexuels infertiles, couples lesbiens ou femmes seules, vous pourrez trouver comme exposant les meilleures cliniques de procréation assistée espagnoles ; pour les hommes seuls, les couples homosexuels ou couples hétérosexuels avec des problèmes empêchant la grossesse, vous rencontrerez des professionnels de la gestation pour autrui.

Émotions invitro

Émotions invitro

Compte admin de ce site web qui représente toute l'équipe d'auteur(e)s ! emotionsinvitro@gmail.com

No Comment

Leave a Reply

Previous post

Il y a des changements importants...

Next post

Je ne comprends pas