Montée de laitPolitique

Couples infertiles, vous avez ce que vous méritez…

Croyez-moi je ne le dis pas de gaité de cœur, cependant c’est la pur vérité.

Vous clamez haut et fort sur les médias sociaux que vous êtes un couple sur six, mais très peu d’entre vous ont pris la peine de manifester leur désaccord auprès du gouvernement. En fait, sur le 1,3 millions de personnes directement touchées par l’infertilité au Québec, seulement quelques centaines se sont manifestées durant des marches et moins de cinquante personnes ont travaillé d’arrache-pied à trouver des solutions ou des moyens de pression pour sauver le programme de procréation assistée.

Maintenant que la menace de la perte du programme est concrète, vous vous indignez face au terrible et méchant gouvernement. Bullshit. Vous avez ce que vous méritez.

Laissez-moi vous rappeler des faits. Bien avant le gouvernement Couillard, et bien avant Joël Legendre, déjà dans les quotidiens on titrait des dépassement de coûts, des irrégularités dans les traitements, des problèmes d’éthiques et toutes sorte de trucs qui ont poussé la population générale à voir le programme comme étant un flop monumental de dépenses et de gestion absurde. L’opinion des gens était tranquillement en train de se transformer pour appuyer la disparition de cet éléphant blanc. Malgré ces indices annonciateurs de réforme, aucun d’entre vous ne s’est levé pour défendre vos droits et votre privilège d’avoir accès à ces soins de santé pour traiter votre condition médicale.

Malgré tout, lors des élections du gouvernement du Québec il était clair que le parti Libéral avait une volonté de destruction du programme de procréation assistée. Vous avez quand même voté pour eux et voilà qu’en novembre 2014, un an déjà, le ministre Barrette annonçait sans grande surprise une réforme du programme. Ce qui était surprenant, c’était l’ampleur de cette réforme. Depuis, vous avez eu la chance de montrer votre mécontentement, de vous faire voir et de clamer haut et fort que tout ceci est injuste et de faire pression sur l’Assemblée Nationale.

Aye, 1,3 millions de gens en plus des sympathisants, ça peut facilement faire changer l’opinion d’un gouvernement. Mais non, je n’ai rien vu de tel, où étiez-vous ? Camper derrière votre écran à vous plaindre sur Facebook que le ministre Barrette est un méchant type. Vous savez quoi, il en a rien à foutre de vos plaintes sur Facebook. C’est dans la rue que ça change quelque chose. La plupart d’entre vous ne voulaient pas perdre une journée de travail pour aller manifester, vous auriez perdu quoi 200$ à 500$ pour votre journée. C’est très peu comparativement à ce qu’un traitement va maintenant vous coûter.

Vous avez une association qui travaille durement pour vous, vos droits et votre privilège de pouvoir avoir accès à des traitements gratuits. Mais vous n’êtes pas nombreux à les appuyer, vous vous demander tous pourquoi payer 25$ pour les supporter ?! Et bien c’est pour leur donner les moyens de vous défendre. Ces bénévoles, oui des bénévoles, travaillent durement à temps plein parce que la cause est importante pour eux et vous dans le confort de votre salon vous n’avez pas levé le petit doigt pour manifester.

Vous pensiez que tout allait s’arranger. J’ai des petites nouvelles pour vous, vous vous êtes fait avoir et vous avez vraiment ce que vous méritez.

Avant de conclure je voudrais remercier le peu de gens qui ont travaillé intensément à la sauvegarde du programme car sans eux le projet de loi n’aurait jamais eu d’opposition. Merci à l’ACIQ (Association des couples infertiles du Québec), à son conseil d’administration et à ses membres, aux anciens de membres du CA, Merci à Émotions InVitro, aux membres de la CAQ, du PQ et de Québec Solidaire. Merci à Vague Espoir et à tous ceux qui se sont déplacés pour marcher avec nous. Merci aussi au gens qui gravitent autour de tout ça et qui appuie la cause.

Mon souhait maintenant, c’est qu’un couple sur six vote aux prochaines élections pour n’importe qui d’autre que les libéraux. Malgré votre allégeance politique envoyez un message clair à vos dirigeants … au moins cette fois-ci.

Je suis un couple sur six … et je garde espoir.

Phil

*** Ce texte est une opinion reçue par courriel.Vous souhaitez publier aussi la vôtre ?
emotionsinvitro@gmail.com

Émotions invitro

Émotions invitro

Compte admin de ce site web qui représente toute l'équipe d'auteur(e)s ! emotionsinvitro@gmail.com

No Comment

Leave a Reply

Previous post

Débats sur le rapport de la Commission parlementaire (3 novembre 2015)

Next post

Adoption du projet de loi 20